IMPÔTS SUR LE REVENU : déduire ses frais réels

L'OPTION POUR LA DÉDUCTION DES FRAIS RÉELS

Avant de choisir de déduire ses frais réels, assurez-vous qu'il s'agit de la solution la plus favorable.

rappel :

La déduction forfaitaire de 10 % est plafonnée à 12 097 € par salarié, pour l'imposition des salaires perçus en 2013, elle ne s'applique donc pas sur la fraction de vos salaires qui dépasse 120 970 € !

 

Si vous optez pour la déduction des frais réels, vous pouvez tenir compte, sans limite, de tous les frais exposés dans l'année pour les besoins de votre emploi, le montant déductible n'est pas limité.

LES CONDITIONS DE DÉDUCTION DES FRAIS RÉELS

Les dépenses qui peuvent se déduire sont celles :

. effectuées dans le seul but d'acquérir ou de conserver vos revenus professionnels

. nécessitées par l'exercice de votre activité salariée

. payées au cours de l'année d'acquisition de vos revenus

. justifiées : vous devez conserver les justificatifs de vos frais pendant les trois années civiles qui suivent leur paiement afin de pouvoir les présenter sur demande de votre centre des finances publiques

LES FRAIS DE TRAJET : DOMICILE - TRAVAIL

Les frais exposés pour votre trajet domicile - travail peuvent être déductibles.

LES FRAIS DE NOURRITURE

Si votre activité vous oblige à prendre certains repas hors de chez vous, vous pouvez déduire des frais supplémentaires.

EXEMPLES D'AUTRES FRAIS DÉDUCTIBLES

. frais de voyages ou de déplacements professionnels

. frais de documentation professionnelle

. frais de stage de formation professionnelle lorsque vous les supportez au cours de votre activité ou en tant que demandeur d'emploi régulièrement inscrit auprès du service compétent

ÉVALUEZ LES FRAIS D'UTILISATION DE VOTRE VÉHICULE

Vous utilisez votre véhicule à des fins professionnelles, des barèmes existent pour vous aider à calculer vos frais kilométriques.

impôts revenus frais réels

TARIF DU CALCUL DES FRAIS RÉELS

coût : estimation sur devis